Comment purger sa mémoire swap / ram

 dans Linux, Outils, Serveur

Bienvenue !

Cet article s’adresse uniquement sur les environnements Linux ( testé sous Fedora et CentOS ).
Ces commandes sont utiles dans le cas ou votre système va bouffer trop de mémoire ( swap / ram ), cela vous évitera de redémarrer votre poste / serveur.

Purger la mémoire SWAP

Le swap est utilisé lorsque vous n’avez plus assez de mémoire, du coup il va stocker les informations sur votre disque dans une partition prévue à cet effet.
Il faut donc bien comprendre que moins vous avez de swap, mieux se comporte votre système.

Dans le cas d’une purge de votre swap, il vous faudra avoir cet espace en RAM, cas contraire, vous risquez de crasher votre système ( Out Of Memory Kernel ).

[box style= »1″]# Désactiver la partition swap :
swapoff -a

# Activer la partition swap :
swapon -a

# Effectuer une purge
swapoff -a && swapon -a[/box]

Néanmoins, je vous recommande très fortement d’utiliser la troisième commande dans le cas d’une purge ( en même temps, vous voulez faire quoi d’autre ? ).
Mettez-vous un alias si c’est une commande souvent utilisée !

 

Purger la mémoire RAM

Nous utiliserons « sync » qui va permettre de copier le cache et le buffer de votre RAM vers votre disque dur temporairement.
Ensuite nous demanderons au kernel de libérer les blocs inutilisés du cache de lecture / écriture / buffer.

[box style= »1″]# On effectue la copie
sync

# On effectue la purge
echo « 3 » > /proc/sys/vm/drop_caches[/box]

J’espère que vous savez quand même ce que vous faites !

 

Je laisse place aux commentaires si vous avez des questions !

A bientôt

Articles recommandés
Showing 3 comments
  • joris
    Répondre

    Plop, je vois pas trop l’intérêt de dropper les caches, ça va faire gratter ton disque dur inutilement par la suite.

    Par contre, tu te trompe : les buffers ne seront pas flushés, ce serait une catastrophe si c’était le cas !

    Si tu as un problème de RAM, ça veut dire que ton serveur est mal dimensionné ou que tu as un problème de memory-leak. Le paramètre kernel vm.swappiness peut t’intéresser aussi.

    Sinon, l’intéret de dropper les caches comme tu le fais, c’est par exemple si tu dois faire des Benchmark, car ça te met en condition initiale identique pour tous tes benchmarks.

    A+

    • Djerfy
      Répondre

      Hello,
      Personnellement je ne vois pas non plus l’intérêt de faire un purge de sa RAM/SWAP.
      J’avais trouvé cette technique bien utile, donc je la partage 🙂

  • francois
    Répondre

    Bonjour,

    ben moi j’en ai vu l’intérêt étant donné que je n’arrivais pas installer l’update sur mon nas . et après la purge, l’update a pu se faire …
    meri pour l’astuce

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.