Installation du NodeJS – Partie 1

 dans Actus, Linux, Outils, Sécurité, Serveur

Bienvenue !

Nous allons apprendre dans ce guide comment effectuer l’installation du NodeJS v0.10.20 ( dernière version en date ) sur un serveur Linux CentOS 6.4.
Nous verrons également les quelques erreurs rencontrés tout au long de ce guide.

Vous êtes prêt ?

Introduction

Le NodeJS est une plateforme construite sur exécution JavaScript de Chrome afin de contruite très facilement et rapidement des applications, donc maintenance vous comprennez mieux le nom « NodeJS » de l’application.
Cet article à simplement un but rapide pour vous apprendre à mettre en place ce genre d’application, il sera définie en plusieurs partie.

Pré-requis OS

Avant de faire l’installation du NodeJS, il est nécessaire de faire quelques mises à jours au niveau de la distribution.
Je vous recommande personnellement de faire un snapshot de votre environnement si vous utilisez de la virtualisation, dans l’autre cas, effectuer une sauvegarde complète de votre environnement.

yum -y update

Installons ensuite les packages de développements, nous en aurons besoin lors de la compilation du service :

yum -y groupinstall "Development Tools"

Les impacts ne sont pas toujours visible après la mise à jour directement, un redémarrage vous en dira plus.
J’avais eu le cas avec un update du kernel, et après un redémarrage, le GRUB ne trouvait plus aucun kernel. Pas toujours très simple comme situation…

reboot

Si votre serveur a correctement redémarré, c’est tout est bien parfait ! Sinon effectuez un retour en arrière avec votre dernière sauvegarde.

Téléchargement des sources

Maintenant que notre environnement est à jour, passons sur le téléchargement des sources du service NodeJS.
Nous prenons dans ce guide la dernière version stable à ce jour, c’est à dire la version 0.10.20.

Nous allons donc créer nos différents dossiers :

# Création de notre dossier d'archives
mkdir -p /root/tar_files
# Création de notre dossier qui compotera les sources
mkdir -p /root/sources

A présent rendez-vous sur la page de téléchargement officielle de NodeJS afin de prendre la version version : http://nodejs.org/download/

# Téléchargement des sources de la version 0.10.20
wget http://nodejs.org/dist/v0.10.20/node-v0.10.20.tar.gz -O /root/tar_files/nodejs-v0.10.20.tar.gz

Décompression

Passons à présent sur la décompression de nos sources de cette manière :

# Décompression des sources
cd /root/sources && tar xvzf /root/tar_files/nodejs-v0.10.20.tar.gz

# Allons dans le dossier
cd node-v0.10.20

Compilation & installation

Maintenant que nous avons nos sources, nous faisons quand même un clean de l’environnement ( optionnel ) :

make clean

Avant d’effectuer la compilation ( qui dure donc assez longtemps ), je vous recommande de vous mettre dans un screen.
Dans le cas ou il n’est pas installé, un simple « yum » sufira de cette manière :

yum -y install screen

Ouvrons ensuite un screen :

screen -S compilation_nodejs

Passons ensuite à la compilation et l’installation de manière classique :

# Compilation par défaut
./configure
# Compilation
make
# Installation
make install

Je vous rassure, la compilation peut prendre un certain temps ( supérieur à 5 minutes ), vous avez donc le temps de prendre un café !
Lors de la compilation, je n’ai personnellement eu aucune erreur, si vous en avez dans votre cas, vous pouvez utiliser les commentaires en bas de ce guide.

Modules NPM supplémentaires

Notre service NodeJS est désormais installé et prêt à l’emploi. Afin de poursuivre notre développement, nous allons installer deux modules supplémentaire via NPM.
NPM est un gestionnaire de modules et qui veut dire « Node Packaged Modules » tout simplement.

Nous allons donc installer « express » et « supervisor ». Ce dernier permet de garder notre application démarrée et il le redémarre en cas de besoin ( il existe aussi « forever » qui possède un très fort ressemblant ). L’option « -g » signifie « global ».

npm -g install express supervisor

Ajout d’un utilisateur

Nous n’allons pas lancer notre service sous l’utilisateur root, cela reste un principe de sécurité, donc nous allons créer un nouvel utilisateur pour cela :

# Ajout du group "nodejs"
groupadd nodejs
# Ajout de l'utilisateur
useradd -c "NodeJS User" -d /home/applis/nodejs -g nodejs -M -s /bin/false nodejs

Le compte que nous venons de faire servira uniquement au lancement du service. Le compte « nodejs » ne possède donc pas de shell.

Ouverture du port 3000

A présent vérifiez que le port 3000 est bien ouvert au public, nous aurons besoin de cette ouverture par la suite.
Vous l’aurez compris, le NodeJS écoute sur ce port 3000.

A vous de définir maintenant votre politique de sécurité.

Prochaines étapes ?

Notre environnement du NodeJS est maintenant terminé.
Nous devrons développer ensuite notre application avec l’utilitaire « express » ( vous savez, celui que nous avons installé tout à l’heure avec NPM ).

Toutes ces étapes arrivont très prochainement dans un prochain article, en attendant soyez patient !
N’hésitez pas à utiliser les commentaires en cas de problème ( je pense à la compilation surtout ).

A bientôt !

 

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.